fbpx

RÉNOVATION & CONSTRUCTION

Biotique

Podcast Mistral FM : une maison respectueuse de l’environnement et de la santé de ses habitants

Retour sur notre intervention sur MISTRAL FM lors d’une série de podcast dédiés aux économies d’énergie en collaboration avec ENGIE.

Nans Coscia et Bernard Maury reçoivent Eric LAGRANGE du Pôle de compétitivité Capénergies, Cyril BOLLIET de la fédération du BTP 83, et Lionel VIRENQUE de Maisons du Midi.

Quelles sont les innovations énergétiques les plus importantes sur notre territoire ? La région sud a toujours été en avance en matière de transition écologique et énergétique et Le var en particulier avec aujourd’hui plus de 17 000 connexions solaires au réseau Enedis. Pour le bâtiment, les Solutions deviennent de plus en plus techniques déclare Cyril Bolilet de la fédération du BTP, 83.

Lionel Virenque, Directeur de Maisons du Midi, prend la parole :

Dans nos régions, on a l’habitude de construire nos maisons en parpaing, de les isoler traditionnellement avec des matériaux issus de la pétrochimie comme le polystyrène, la laine de verre ou la laine de roche. Nous avons décidé de réfléchir différemment : on a remplacé l’agglo par la brique, nos isolants sont biosourcés comme la fibre de bois ou la ouate de cellulose.

Faisons en sorte que la moindre maison soit a minima à 50 % d’auto-consommation.

Nous avons été guidé par cela, mais en le rendant accessible pour un coût, sur une maison qui est de l’ordre de 2 à 3 % par rapport à une maison construite plus classiquement. Le prix n’est donc plus une barrière, la barrière est plus psychologique ! Le travail a été fait en amont, notamment avec les industriels pour pouvoir s’intégrer dans la chaîne de valeur.

Par exemple, en matière de photovoltaïque, nous avons travaillé avec nos couvreurs pour que l’installation de panneaux ne rajoute pas de surcoût.

Aujourd’hui, nous construisons des maisons décarbonées pour des prix quasi similaires sachant que ces maisons sont très économes en énergie, sans oublier le paramètre Santé avec des maisons qui favorisent la respiration, la circulation de l’air, en utilisant des matériaux biosourcés qui améliorent la qualité de l’air.

Nous avons été guidés par une prise de conscience de la nécessité de maison plus vertes, en voyant évoluer les choses autour de nous, les saisons, le climat.Je suis un amoureux de ma région, je la vois changer et nous réfléchissons à savoir comment avoir une action plus bienveillante envers la nature. C’est le bon sens qui nous a guidés. Nous avons décidé de ne pas attendre. Le chemin est plus important que l’objectif. On parle d’objectif de neutralité carbone mais si l’on s’engage sur le chemin, on commence à apporter une partie de la solution.

Ma vison pour les prochaines années :

on travaille notamment avec des start Up pour concevoir des murs de briques en terre crue, en utilisant des matériaux en circuit court, cela aura un impact très fort sur la réduction du bilan carbone d’une maison. L’objectif est d’aller plus loin dans l’auto consommation des logements. Un exemple : nous intervenons actuellement sur l’éco-quartier de la Crestade à Hyères les Palmiers en construisant des maisons qui récupèrent les eaux grises, les eaux de salle de bain, de lave-linge, sont récupérées puis traitées, afin d’ être utilisées pour les toilettes et l’arrosage.

Chaque innovation n’est pas une révolution mais un effet colibri avec une addition de solutions qui ont un impact global. La maison de demain, idéalement celle d’aujourd’hui, c’est la maison du bon sens, qui s’intègrera avec le végétal. Construire ne veut pas dire dévégétaliser, bien, au contraire. La maison doit s’intégrer au mieux par rapport à la nature et être économe en énergie grâce a la construction. Pour résumer une maison respectueuse de l’environnement et de la santé, de ses habitants».

Retrouvez l’intégralité du podcast sur MistralFM « L’avis des Pros – Épisode 3 » en
collaboration avec ENGIE. 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Retour en haut